Made In Japan

Le site francophone des guitares MiJ

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Les inscriptions sont de nouveau ouvertes !
N'oubliez pas, avant toute chose, de venir vous présenter dans le MIJ Lounge

Publicité

#1 25-05-2009 14:18:36

Isabelle
Hyper membre
Date d'inscription: 01-04-2009
Messages: 246
Galerie

Festival COSMIC TRIP de Bourges

Juste quelques mots pour dire tout le bien que je pense du festival COSMIC TRIP de Bourges,  le parafestival en quelque sorte, qui fait la part belle aux Indies et aux musiques sauvages.

J’y étais pour Jim Jones Revue que je suivrais jusqu’au bout du monde, et pour Graham Day (ex-Prisoners pour les fans) and the Goalers, mais j’ai adoré aussi la soul-rock des filles de Pussydelic (des Françaises qui assurent, avec des références multiples !) et les envolées psychédéliques (c’est pas trop mon truc pourtant) des Suédois des Movements

Le lien pour ceux que ça intéresse :
http://www.myspace.com/cosmicolorenzo

Belle salle, vaste terrasse au bord de la rivière, public chaleureux et bariolé, et organisation au taquet.smile
A 3h00 du mat’, les gens dansaient encore.

Hors ligne

 

25-05-2009 14:18:36

AdSense by Google
Annonceur


#2 26-05-2009 10:19:28

radiodead
Hyper membre
Date d'inscription: 19-09-2008
Messages: 197
Galerie

Re: Festival COSMIC TRIP de Bourges

Grande classe les Jim Jones Revue! tummenupp
Ils envoient vraiment du bois sur CD alors en Live je préfère même pas imaginer!


Obligé de faire les fonds de tiroirs, les temps sont vraiment durs!!

Hors ligne

 

#3 26-05-2009 18:14:33

Isabelle
Hyper membre
Date d'inscription: 01-04-2009
Messages: 246
Galerie

Re: Festival COSMIC TRIP de Bourges

Ah oui ! C'est énorme ! Des fous furieux en gilets à pois, le chaînon manquant entre Little Richard et le MC5, rien moins ! Ça commence par « Rock’n’roll psychosis » le bien nommé , et ça finit en rappel par une reprise du « New Orleans » de Wilson Pickett. Un rock très classique en somme : de la sueur, du sexe, de la violence, de la déjante, des décibels, tout, tout ce qu'il faut, et rien que ce qu'il faut, avec un abattage du tonnerre !

Notes techniques (si l'on peut dire, venant de ma part) :
Gavin leur sulfureux bassiste joue sur une demi-caisse qui ressemble à une Epiphone, rien sur la tête, mais bon le principal c’est :
-qu’elle est belle
-qu’il la porte bien
-et qu’il sait la maltraiter avec douceur.
Gibson demi-caisse pour Jim Jones
Et un truc tout pourri dont les touches voleront en éclats pour Elliott le pianiste (qui joue debout sans évoquer un seul instant Michel Berger, fallait-il le préciser ?)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.14
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr